1



Une question ?


Le Traitement de stocks

PROTEGER SES STOCKS DE DENREES, C'EST GAGNER DE L'ARGENT

La protection des denrées stockées contre les dégâts des insectes est une nécessité économique qui répond à un double objectif :

SAUVEGARDER LE POIDS ET LA VALEUR DES STOCKS

Les denrées stockées sans protection peuvent perdre, jusqu'à 30% de leur poids par an sous l'action des insectes.
La valeur du produit est diminuée compte tenu des grains abîmés par les insectes
   

PRESERVER LA QUALITE DES DENREES

Outre la perte de poids, les insectes affectent de manière définitive la qualité alimentaire de la denrée. La prolifération de champignons est la conséquence d'un mauvais contrôle des insectes rendant l'aliment impropre à la consommation.
Ainsi, au plan mondial les législations en matière d'importation de denrées sont de plus en plus rigoureuses en ce qui concerne les parasites dans les denrées stockées. Même en faible quantité, ceci se traduit le plus souvent par une forte pénalisation financière (dépréciation de la valeur marchande du stock) ou par un rejet pur et simple du lot importé chargé d'insectes parasites.
Au plan local, le développement des associations de consommateurs et l'application des règles d'assainissement conduiront progressivement au rejet des denrées infectées.
Que ce soit dans les silos, les bateaux, les lieux de stockage, de transit ou les points de vente, les responsables du stockage des denrées ont besoin d'une protection efficace, durable et présentant- une grande sécurité pour l'applicateur et ou le consommateur

ATTILA-KOULA

Protège les stocks avec des produits non toxiques pour l'homme et efficaces contre les insectes.

LE PRINCIPE

Le traitement des stocks se fait en plusieurs étapes dont la plus importante est la FUMIGATION, c'est-à-dire l’introduction d’un gaz dans une enceinte fermée conçue pour cela ou aménagée en fonction, ou sous bâches.

Les gaz : Il existe quantité de fumigants mais les deux principaux sont le Bromure de Méthyle (BrCH3) et le Phosphure d’hydrogène (PH3) ou Phosphine.
Le Bromure de Méthyle sera bientôt interdit d’emploi à cause de son effet destructeur de la couche d’Ozone, aussi ATTILA-KOULA, respectueux de l’Environnement, ne l’utilise-t-il plus que pour les cas spécifiques autorisés par son ministère de tutelle, le MINAGRA, jusqu’à son interdiction totale.
Le Phosphure d’Hydrogène, bien que ne présentant pas tous les aspects intéressants du BrCH3, reste le gaz le plus efficace et présentant le moins de risques environnementaux actuellement connu. Il est en effet présent naturellement présent dans l’air que nous respirons en infimes quantités et se dilue dans l’atmosphère sans risques pour les organismes vivants.

Les autres insecticides : un peu d’histoire
À l’origine, l’homme a utilisé des insecticides naturels tels que la fleur de pyrèthre, les feuilles de NEEM, ou le Piment etc.. .
Puis la demande s’intensifiant avec l’urbanisation et le stockage des denrées, il a développé, avec l’ère industrielle et scientifique, des produits insecticides de synthèse. Les insecticides de la première génération étaient très toxiques, mais très efficaces (ex : le DDT) mais avec les exigences environnementales de plus en plus soucieuses du bien-être et de la qualité, des produits ont été développés dans ce sens. Il existe même des insecticides sélectifs, pour la protection des abeilles par exemple. Aujourd’hui, la recherche se tourne vers la lutte biologique et la lutte intégrée. Toutefois en cas de fléaux tels que les criquets, on revient au DDT dont l’OMS détient un stock de secours.

Le matériel : le principal du matériel de fumigation est constitué par des bâches étanches au gaz. L’étanchéité de la bâche au sol est assurée par des boudins de sable. Ces boudins ont un poids au mètre déterminé par les spécificités du gaz utilisé (en particulier sa densité).
L’introduction du gaz se fait selon sa nature, par des tuyaux pour le Bromure (rampes d’injection), ou distribué dans des cuvettes ou alvéoles pour la Phosphine.


Les bâches Les boudins

Un lot bâché

Le personnel est doté d’un EPI, Équipement de Protection Individuel, d’appareils de mesures, et de panneaux avertisseurs pour leur sécurité et celle des agents du client (Sécurité des biens et des personnes).


Personnel équipé


De gauche à droite :
Un détecteur pour la teneur de gaz dans l’enceinte de traitement (efficacité du traitement)

Un détecteur portatif pour la sécurité

Panneaux avertisseurs
Matériel de contrôle et de prévention


Les avantages : la FUMIGATION permet d’attendre les ravageurs des denrées au sein des stocks, piles, silos, cales de navires sans laisser de résidus, et de tuer les insectes à tous les stades de vie.

Les autres méthodes : les denrées stockées peuvent être protégées en traitant également les contenants (magasins, entrepôts, containers, cales de navires etc... Ceci se fait par pulvérisation, atomisation, thermo nébulisation spatiale. On peut combiner les actions pour une plus grande protection.

Les produits : des pesticides ont été développés par des grands laboratoires agro-pharmaceutiques afin de d’obtenir les meilleurs effets sur la destruction des nuisibles, tout en respectant l’environnement et la sécurité des biens et des personnes. ATTILA-KOULA n’utilise que des produits autorisés par les Normes Ivoiriennes (DPVCQ) et Internationales (NIMP)


Atomiseur Thermo nébulisateur pulvérisateur à moteur

Thermo nébulisateur en action


ATTILA-KOULA collabore avec les grandes entreprises internationales et peut se prévaloir d’une grande réputation auprès de ses clients. C’est une référence de la lutte PCO (Pest Control Operators) en Côte d’Ivoire.
En savoir plus ? : info@attila-koula.com











 

© Attila-koula 2012 | Tél. : +225 21 58 14 82 | Fax : +225 21 58 14 78